Français"; else echo "English"; ?>
Accueil | Français » Publications » Articles scientifiques » Les Chalcidiens (Hymenoptera, Chalcidoidea) associés au genre Ficus spp. (...)

Les Chalcidiens (Hymenoptera, Chalcidoidea) associés au genre Ficus spp. (Moracee) du Sénégal : répartition, abondance et diversité.

Bulletin de la Société Vaudoise des Sciences Naturelles 92. 3 : 137-147 ; 2011. Kébé K., Alvarez N., Thiaw C & Sembène M. 2011.

Les figuiers et les Chalcidiens associés représentent un exemple de coévolution relativement strict puisque, bien que les phylogénies ne soient pas encore parfaitement résolues, les Ficus apparentés ont en général des pollinisateurs apparentés L’étude de ce mutualisme obligatoire permet notamment d’investiguer les processus de coévolution et de comprendre comment les histoires évolutives des espèces impliquées se façonnent réciproquement. Cette étude est la première portant sur la biodiversité écologique des Chalcidiens associés au genre Ficus au Sénégal. Les Chalcidiens étudiés ont été collectés dans des figues provenant de 22 localités différentes. Ces localités se répartissent dans trois des cinq domaines climatiques présents au Sénégal : nord-soudanien, soudanien atlantique et sud-soudanien. Sur les 26 espèces de figuiers signalées au Sénégal, 11 ont été trouvées. Une fois le figuier repéré, les coordonnées géographiques de la localité sont déterminées par GPS et ses caractéristiques thermo-hygrométriques sont relevées. Chaque espèce de Ficus possède une microfaune Chalcidienne caractéristique. Les Chalcidiens non-pollinisateurs sont actuellement considérés comme spécifiquement associés à une seule espèce de figuier. La comparaison des niveaux d’infestation révèle une différence très significative entre espèces de Ficus (P < 0.0001). Les figues de F. sycomorus du domaine Nord-Soudanien sont, en valeurs absolues, plus infestées que celles des domaines Sud-Soudanien et Soudanien Atlantique. Les tests statistiques révèlent une différence d’infestation non significative des figues de F. sycomorus entre les 3 domaines (P > 0.05). Cependant, entre le domaine Nord-Soudanien et le domaine Soudanien Atlantique, cette différence est significative (P = 0.0091).