Français"; else echo "English"; ?>
Accueil | Français » Publications » Thèses » Évaluation agro-morphologique d’une core collection de sorgho (SORGHUM (...)

Évaluation agro-morphologique d’une core collection de sorgho (SORGHUM BICOLOR (L.) MŒNCH) et caractérisation racinaire de variétés contrastées pour la détermination de critères racinaires d’adaptation à la sécheresse

Thèse de Doctorat de 3ème cycle de Biologie Végétale présentée et soutenue le 27 juillet 2009 par M. Bassirou SINE à l’UCAD, Département de Biologie Végétale, spécialisation : Agro-Physiologie Végétale

Résumé : Un sorgho adapté à la sécheresse devrait présenter des prédispositions pour faire face à une période de stress, qui surviendrait au cours de son cycle de développement. Vu le rôle important du système racinaire dans l’alimentation hydrique, le système racinaire d’un sorgho adapté à la sécheresse serait-il différent de celui d’un sorgho sensible ? Pour répondre à une telle question, un matériel végétal bien contrasté du point de vue adaptation à la sécheresse serait nécessaire. Une core collection est indiquée pour identifier un tel matériel végétal.
Cette étude a ainsi pour objectifs : une caractérisation agro-morphologique sous différents régimes hydriques d’une core collection de sorgho ; une identification de variétés contrastées vis-à-vis de la sécheresse ; une étude de l’architecture racinaire chez les variétés identifiées ; une identification de critères racinaires d’adaptation à la sécheresse.
La core collection a été évaluée sous trois régimes hydriques : en conditions d’alimentation hydrique non limitant, de déficit hydrique en phase de préfloraison et de déficit hydrique en phase de post-floraison. A l’issue de cette caractérisation, une étude racinaire en hydroponie, en pots et au champ en conditions d’alimentation hydrique non limitant, a été effectuée sur quatre variétés à comportements différents vis-à-vis de la sécheresse.
La diversité de la core collection s’est exprimée dans toutes les conditions d’essais. Les relations entre les variables exprimant la phénologie, la croissance végétative et les composantes du rendement sont diverses au sein de la core collection et ont dépendu des conditions d’essais. L’étude de l’interaction génotype x régime hydrique a permis d’identifier des variétés stables et d’autres sensibles respectivement aux deux types de stress hydrique. Le poids grains par pied identifié comme variable capitale a servi à identifier une collection de travail réduite, dans laquelle des variétés très contrastées vis-à-vis de la sécheresse ont été identifiées. Sur les quatre variétés retenues, une analyse du développement foliaire et de la croissance des tiges a révélé que les différences variétales observées ne se rapportent pas à la sensibilité ou à l’adaptation des variétés à la sécheresse. L’étude de l’appareil racinaire quand à elle, a permis d’identifier le nombre de racines nodales, le nombre de rangs de racines nodales, la densité de longueur et le taux d’exploration racinaire comme critères d’adaptation à la sécheresse pertinents et faciles d’accès.

Mots clés : core collection, déficit hydrique pré-floral, sorgho, Sorghum bicolor (L.) Mœnch, racine, racine nodale, architecture racinaire, densité de longueur racine.