Français"; else echo "English"; ?>
Accueil | Français » Publications » Articles scientifiques » Biopesticide activity of crude and chemical fraction extracts of Calotropis (...)

Biopesticide activity of crude and chemical fraction extracts of Calotropis procera Ait. towards the groundnut seed-beetle Caryedon serratus Ol. (Coleoptera, Bruchidae).

International Journal of Biology and Chemistry Sciences, 4(6) : 2220-2236, 2010.
Thiaw C., Sembène M. 

Dans le cadre de l’élaboration de stratégie pour la gestion intégrée des ravageurs des stocks post récoltes au Sénégal, la bioactivité d’extraits bruts de Calotropis procera Ait. a été testée en conditions contrôlées sur la survie des œufs et des adultes de Caryedon serratus (Ol.) ravageur de l’arachide Arachis hypogaea L. Les extraits bruts (éther et méthanol) et les fractions d’extrait (hexane, éthyle acétate et méthanol) sont appliqués par contact avec Caryedon serratus à des concentrations différentes C1 (0,1 g de résidu sec / ml de solvant dilué), C2 (0,01 g/ml) and C 3 (0,001 g/ml). L’action de chaque extrait biocide de Calotropis procera Ait. sur la survie des traités dépend de la concentration et varie avec la polarité de l’extrait. Toutes les concentrations provoquent une forte mortalité des œufs et des adultes de C. serratus. La plus importante action adulticide (86.14 ± 4.21%) est notée dans 10 jours de traitement avec la fraction méthanol. L’activité biologique des extraits de Calotropis procera Ait. sur les insectes se manifeste aussi par un déséquilibre du sex-ratio en faveur des mâle, une augmentation ou une réduction, selon les cas, de la durée des phases de développement, une fécondité réduite et une fertilité limitée. Les fécondités moyennes les moins importantes sont obtenues avec la fraction hexane (44.83 ± 3.01 œufs) et la concentration élevée de la fraction d’éthyle acétate (35 ± 0.71 œufs) ou un taux de réduction de ponte respectif de 52.93% et 63.25%. Après caractérisation par des réactions spécifiques, il est que la bioactivité des extraits de C. procera est assurée par des composés actifs (alcaloïdes, flavonoïdes, tannins, dérivés d’anthracène, saponines, stérols et terpènes) révélés par maculage ou précipitation.