English
Accueil | Français » Nos Activités » Axes de Recherche » Amélioration des méthodes de prévision des productions agricoles

Amélioration des méthodes de prévision des productions agricoles

Ces études visent à développer des modèles plantes simples, capables de simuler la croissance et le rendement potentiel et réel des principales cultures de la zone sahélienne. Ces modèles sont basés sur différents modules (carboné, hydrique, minéral…)

Les travaux conduiront à des simulations agro-climatiques destinées à des applications diverses : pilotage de l’irrigation pour l’amélioration du rendement, prévision des rendements des cultures plus ou moins intensifiées…
Ces modèles conçus peuvent également servir à simuler les impacts qu’auront les changements climatiques spécifiques comme les variations de la température, de l’humidité, de la concentration en CO2, sur la quantité d’eau disponible, la longueur du cycle de culture, la phénologie, la productivité de la culture… Ces études prospectives sont d’un grand intérêt, car elles permettent d’anticiper les études sur la configuration des futures idéotypes adaptés à l’environnement ou la recherche de caractères intéressants.

Ces modèles de fonctionnement seront associés à un système de gestion de bases de données et à des outils géographiques comme les SIG, afin de disposer d’outils de prévision des récoltes. Ces outils, une fois mis au point, seront transférés à court terme aux services/organismes compétents (Directions agricoles, services nationaux de vulgarisation et de conseil agricole, Centre Régional Aghrymet). Ils se substitueront aux techniques classiques d’estimation des rendements qui sont souvent coûteuses, lourdes et qui présentent l’inconvénient de déterminer tardivement les rendements agricoles.

Le principal enjeu de leurs applications est d’aider à déterminer des zones à risques dues à des contraintes environnementales telles que la sécheresse et permettre la mise en place à temps de mesures correctives ou compensatrices dans le cas de calamités, assurant ainsi une meilleure gestion des politiques d’aide alimentaire.

A moyen terme, ces outils pourront être utilisés à des fins pédagogiques et stratégiques dans les structures d’enseignement et de recherche des SNRA.


© 2014 CERAAS copyright